Et de 3 ! : Dernier workshop 2017 sur les enjeux IT et Télécom, proposé par SONEMA, un événement organisé en commun avec DATASYS

Après la Guinée en mai et le Niger en septembre, le groupe SONEMA a organisé un troisième workshop autour des enjeux IT et télécom des entreprises et institutions, cette fois en collaboration avec la société DATASYS, son partenaire au Burkina Faso depuis 2006.

Ce workshop a eu lieu le jeudi 23 novembre, à l’hôtel Silmandé de Ouagadougou. Il a réuni plus de 30 Directeurs de Systèmes d’Information, représentants d’entreprises et d’institutions de secteurs variés du Burkina Faso.

Les participants présents ont pu ainsi appréhender collectivement les problématiques rencontrées par les entreprises du pays, en particulier autour des thèmes suivants :

  • Moderniser et sécuriser les infrastructures de télécommunications, notamment par la mise en œuvre de solutions hybrides, associant la haute disponibilité du VSAT et les technologies terrestres ;
  • Disposer d’un service de connectivité qui soit à la fois stable et résilient, pour garantir l’activité ;
  • Anticiper l’évolution des applications et la forte croissance du trafic data et Internet, tant sur les réseaux privés domestiques que sur les réseaux publics et internationaux ;
  • Améliorer l’expérience utilisateur sans augmenter la bande passante, en optimisant les flux et la qualité de service ;
  • Prendre en compte l’importance d’un support technique de qualité. Il est nécessaire de disposer d’une disponibilité permanente 24 heures/24 et 7 jours/7, pour répondre aux questions, appels et exigences techniques. Bien que rarement quantifiée par les Directions Informatiques, la qualité de ce support a un impact économique majeur sur la performance de l’entreprise.

Ce dernier workshop clôt ainsi le cycle 2017 de rencontres sur le terrain, souhaité par SONEMA pour accompagner ses partenaires locaux et accentuer son développement commercial. En 2018, de nouveaux rendez-vous seront programmés, notamment au Sénégal et en République Démocratique du Congo.

Lire le communiqué de presse

Regardez le reportage d’Afrikable